Champions League Le Bayern Munich impose sa loi face à l'Olympique Lyonnais et rejoint le PSG en finale ! Plus près de la zone de vérité aussi. Dans cette position axiale, il a la liberté de pouvoir partir à droite ou à gauche. Kimmich inscrit son premier bijou de la saison ! Surtout, le Bayern s'apprête à vivre une saison longue et inédite, comme l'explique l'ancien défenseur de Fribourg, du Stade Rennais ou encore de Saint-Etienne. C'est un joueur énormément respecté. Selon, Bayern Munich : Coman et son but face au PSG, La Buli de Charly - Le Bayern, la tête à l'envers, Flick félicite Hoffenheim, tombeur du Bayern, Fribourg : Direction l'Olympiacos pour Dräger. Mais ce n'est pas forcément plus inquiétant que ça. Et dans une institution comme le Bayern, ce n'est pas anodin. Dans une armada comme le Bayern Munich, il est assez normal de composer avec plusieurs concurrents de choix. Unique buteur en finale de Ligue des champions fin août contre le PSG, Kingsley Coman, n'est pas le premier venu au Bayern Munich, où il se régale depuis cinq ans déjà. beIN SPORTS, le plus grand des spectacles, La puissance du Bayern face à la résistance de Séville, Séville a eu la balle de match avant les prolongations, Ligue Europa : Elimination aux tirs au but de Reim, SuperCoupe d'Europe : Le Bayern Munich vient à bout du FC Séville en prolongation, Ligue Europa : Elimination aux tirs au but de Reims face à Fehérvar, SuperCoupe d'Europe : Les compositions de Bayern Munich-FC Séville, Ligue Europa : Reims au "palier supérieur", Supercoupe : De nombreux supporters du Bayern ne se déplaceront pas par peur du coronavirus, AC Milan : Maldini craint les Shamrock Rovers, La date du tirage de la Ligue des Champions. "Avec Guardiola, Kingsley a beaucoup appris même si cela l'a un peu stéréotypé dans un rôle d'ailier de couloir collé à la ligne. "Il y a un élément qu'il faut prendre en considération : le Bayern a commencé sa saison le 18 septembre et si les Bavarois vont au bout du bout dans toutes les compétitions à savoir le 29 mai 2021, ils auront disputé 57 matches officiels sans tenir compte des trêves internationales. Unsere Titelstory zu @MarioGoetze & @FCBayern pic.twitter.com/fA9sKnxQd7, beIN SPORTS, le plus grand des spectacles, Mario Götze (28 ans) va t-il de nouveau revêtir le maillot du Bayern Munich un jour ? ️ https://bit.ly/31cHrPT Il faut se rendre compte que c'est un garçon qui a du volume et peut répéter les efforts. Le Bayern mené 2-0 par Hoffenheim après 23', Favre : "Difficile d'accepter la défaite", Un joueur crache volontairement sur son adversaire. ", En clair, sa palette est en fait beaucoup plus large que l'on peut imaginer. Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. A gauche comme à droite, l'ancien Parisien se retrouve en concurrence avec deux joueurs de talent pour occuper les ailes bavaroises. Et Coman sait de quoi on parle après avoir évolué avec Ribéry, Robben ou encore Douglas Costa. Ça pourrait être une saison habituelle pour le Bayern. Capable de jouer à gauche mais également à droite, Coman peut rendre des services de manière plus axiale même si ce n'est pas son poste de prédilection et qu'il n'a presque jamais évolué à cette place depuis son arrivée au Bayern. En jeunes au PSG et même à la Juventus Turin à ses débuts dans le Piémont, il était plus au cœur du jeu. "J'aimais bien l'utiliser dans l'axe derrière Moussa Dembélé ou Jean-Kévin Augustin, nous raconte Laurent Bonadei, qui est actuellement l'adjoint d'Hervé Renard pour la sélection national d'Arabie saoudite. Ligue des Champions La fête commence pour le Bayern Munich ! Enfin, il y a sa polyvalence qui plaide pour lui. Lucas Hernández, Serge Gnabry und Leroy Sané (v. l. n. r.). Selon le quotidien sportif allemand Sport Bild, Mario Götze pourrait revenir libre au Bayern Munich, où il a évolué pendant de 2013 à 2016. Il aura du temps de jeu. Suivez la première journée de la phase de groupes des WTF en exclusivité. Informations concernant le Pass Eurosport, Déclaration concernant la lutte contre l’esclavage moderne. Hansi Flick réclame d'ailleurs encore un ailier en plus alors qu'Ivan Perisic est retourné à l'Inter Milan. La signature de Leroy Sané pour la bagatelle de 50 millions d'euros avec quelques bonus à la clef change forcément la donne pour le Français. Et cela ne viendrait pas de nulle part. 2:05. ", Suivez la deuxième journée de Roland-Garros 2020. "Ce n'est pas un joueur lambda au Bayern, lance Patrick Guillou. "Pourquoi ne pas le voir en 10 ? C'est le héros de tout le peuple bavarois depuis son but à Lisbonne. "Les trois ont aussi un jeu qui demande de prendre des coups", prévient également le spécialiste du football allemand de BeIn Sport. Sauf que là, elle va se jouer en 253 jours". Related Videos. Il peut jouer en soutien de l'attaquant et ça peut être une bonne chose pour lui pour avoir du temps de jeu", résume Patrick Guillou, qui conclut : "S'il est épargné par les blessures, je ne m'inquiète absolument pas pour lui. A l'issue d'une rencontre rythmée, le Bayern Munich a fait la différence en prolongation pour remporter la SuperCoupe d'Europe aux dépens du FC Séville (2-1 ap). Et certains comparent déjà les deux ailiers à Franck Ribery et Arjen Robben dont l'association a fait les beaux jours du Bayern pendant tant d'années. L'ancien protégé de Pep Guardiola à Manchester City, double passeur décisif et buteur pour son premier match avec le Bayern, joue exactement au même poste que l'international français, absent ce weekend après avoir été placé en quarantaine obligatoire pour avoir côtoyé une personne positive au coronavirus. © Eurosport, a Discovery Company 2020 – Tous droits réservés. Il y a une belle histoire d'amour qui s'écrit entre le Bayern et Kingsley". Enfin, c'est l'avis de beaucoup de médias allemands après la démonstration de force des Bavarois contre Schalke 04 (8-0). Et lors de cet exercice atypique avec la crise liée au Covid-19, il y aura forcément du turnover. De quoi s'interroger sur la situation de Kingsley Coman, en concurrence directe avec ces deux phénomènes pour jouer sur les ailes du Bayern ? La performance de Serge Gnabry et Leroy Sané a enthousiasmé tous les observateurs. Il ne se fait pas remarquer, c'est un joueur consciencieux et professionnel. Surtout dans des petites espaces où il y a besoin d'avoir des appuis courts", nous confirme Laurent Bonadei, ancien formateur du PSG et de l'OGC Nice. "Selon moi, il peut même amener beaucoup plus de danger dans l'axe pour faire des différences près du but". Kingsley Coman, le trophée de la Ligue des champions dans les mains. Très souvent limité à un rôle d'ailier depuis des années maintenant et notamment son passage sous les ordres de Pep Guardiola, Coman dispose en fait de qualités plus variées. "En soutien de Lewandoski, il pourrait être très intéressant en déclenchant des accélérations et en étant plus près du but. Mais si ce dernier n'est pas inquiet pour l'ex-Parisien, c'est aussi une histoire de statut et de polyvalence. Pas forcément. Il a le soutien de ses dirigeants. Enfin, c'est l'avis de beaucoup de médias allemands après la démonstration de force des Bavarois contre Schalke 04 (8-0). S'il sort d'une saison exceptionnelle en ayant raflé tous les titres possibles - coupe d'Allemagne, championnat et C1 -, le mastodonte allemand ne compte pas se reposer sur ses lauriers. 20 000 spectateurs à Budapest : match test ou match de la peur ? Pour être aidé, appelez le 0974751313. Il est apprécié. Or en jeune, on l'a même fait jouer en U19 aux postes de milieu récupérateur avec Adrien Rabiot", nous confie encore Laurent Bonadei, qui précise cependant : "Mais pour pouvoir jouer dans l'axe plus régulièrement, il peut aussi améliorer son jeu dos au but et son orientation". C'est en tout cas ce qu'avance Sport Bild qui en a fait sa Une ce mercredi. Le Bayern Munich a trouvé les successeurs à sa fameuse Robbery ! Le quotidien allemand évoque un réel intérêt de la part de Hansi Flick (son ancien sélectionneur avec l'Allemagne) qui l'aurait appelé la semaine dernière. Et beaucoup même". Le Bayern Munich a trouvé les successeurs à sa fameuse Robbery ! "Absolument pas, nous répond même Patrick Guillou, consultant sur BeIn Sport qui diffuse la Bundesliga. Le milieu offensif a disputé 21 matchs (3 buts, 1 passe décisive) toutes compétitions confondues et n'a pas encore retrouvé l'ensemble de sa palette physique, tactique et technique qui avait fait de lui l'une des futures stars de la Nationalmannschaft (63 sélections). Contractuellement, le héros de la finale de la Coupe du monde 2014 est libre depuis son dernier passage au Borussia Dortmund (2016-2020) qui n'a pas été flamboyant. Sensation, Hoffenheim fait chuter le Bayern !