Notice : le décret fixe au 31 août 2020, à l'exception des territoires dans lesquels l'état d'urgence sanitaire est en vigueur, la fin des placements en activité partielle, en application de l'article 20 de la loi du 25 avril 2020 de finances rectificative pour 2020, des salariés partageant le domicile d'une personne vulnérable. Un décret paru le 30 août durcit les règles d’accès au chômage partiel à compter de ce mardi 1er septembre pour les personnes vulnérables et leur entourage. Le décret pouvait mettre fin au bénéfice du chômage partiel pour les salariés cohabitant avec une personne vulnérable Le juge des référés du Conseil d’Etat constate que la loi du 25 avril 2020 permet expressément au Premier ministre de mettre fin à ce dispositif particulier de chômage partiel s’il estime que la situation ne le justifie plus. Cette liste, beaucoup plus stricte, exclut des personnes qui étaient considérées comme vulnérables dans le décret du 5 mai dernier. Le décret élargissant le nombre de personnes à risque face au Covid-19 et ouvrant le chômage partiel à ces "personnes les plus vulnérables face au risque de forme grave d’infection" est paru L’article 20 de la loi du 25 avril 2020 a prévu le placement en chômage partiel des salariés vulnérables présentant un risque de développer une forme grave de COVID-19, ainsi que des salariés qui partagent le même domicile que ces personnes. Le niveau d'indemnisation des salariés en chômage partiel, qui perçoivent 84% de leur salaire net, est de nouveau reconduit pour un mois, comme le prévoit ce décret … Le décret élargissant le nombre de personnes à risque face au Covid-19 et leur ouvrant le chômage partiel est paru mercredi au Journal officiel (JO) et … Un décret publié le 30 août au Journal officiel réduit la liste des personnes à risques qui peuvent bénéficier de l'activité partielle et exclut aussi les proches qui s'occupent d'eux. La brève accalmie virale estivale avait poussé le gouvernement à revoir les dispositions de vulnérabilité définies par le décret du 5 mai 2020 qui définissait 11 situations à risque et une application étendue aux accompagnants des personnes vulnérables. Le feuilleton continue autour de la question de la fin de l’activité partielle pour les personnes vulnérables à la Covid-19 et les personnes vivant avec une personne vulnérable.Le ministère du Travail est de nouveau revenu sur la date de fin du dispositif, dans son document « questions-réponses ».. Dans une version en date du 27 juillet 2020, le dispositif prenait fin au 31 août 2020. Bonjour, quand aurons nous le décret du gouvernement pour reprise ou pas des personnes en certificat d’isolement….c est flou , le virus circule toujours a ce jour et les conges avec distanciation ne se ferons guere ..les foyers avec reprise des cas de coronavirus sont la …ils serait préférable de prolonger les personnes a risques en isolement et chômage partiel avec …. C'est la 2ème fois que cette liste change. A partir du 1er septembre 2020, seuls 4 cas permettent un placement en chômage partiel, sur présentation d’un certificat médical. Une mesure qui tombe à pic, alors qu’un décret, publié le 31 décembre, prévoit justement de moduler encore davantage les taux du chômage partiel selon les secteurs. Si un nouveau décret n'intervient pas l'isolement des personnes vulnérables définies par le décret n° 2020-1365 du 10 novembre 2020 prendra fin à la date de la fin de l'état d'urgence sanitaire au plus tad (15/02/2021) Plusieurs décrets ont été publiés permettant le maintien des conditions actuelles de l'activité partielle de droit commun. Un décret paru le 30 août a réduit la catégorie des personnes à risque de forme grave de Covid-19 pouvant bénéficier des dispositions de chômage partiel. Un décret paru ce mercredi au Journal officiel redéfinit la liste des personnes qui peuvent prétendre au chômage partiel en raison de vulnérabilité face au Covid-19 . Les diabétiques, les personnes de plus de 65 ans sans problème de santé, les personnes obèses et les personnes ayant des antécédents cardiovasculaires sont ainsi sorties du dispositif. En application des 2 premiers alinéas du I de l'article 20 de la loi de finances rectificative 2020 du 25 avril 2020, ces salariés doivent répondre favorablement aux 2 critères cumulatifs suivants : Et il apparaît comme indispensable, voire vital, de rétablir également le maintien des conjoints de personnes vulnérables ( c'est-à-dire à risque de développer une forme plus sévère de ce virus que le reste de la population), en isolement et selon le système de chômage partiel, comme cela était pris en compte selon le décret initial. Plusieurs décrets ont été publiés en ce sens. Ainsi, le décret d'août 2020 ne s’appliquait plus aux salariés partageant le même domicile qu’une personne vulnérable. Et vous, êtes vous une personne vulnérable ? Un décret paru le 30 août met fin au dispositif exceptionnel d’activité partielle pour les salariés partageant le même domicile qu’une personne vulnérable. Décret n° 2021-88 du 29 janvier 2021 modifiant le décret n° 2020-1316 du 30 octobre 2020 modifié relatif à l'activité partielle et au dispositif d'activité partielle … Un décret officialisant l’élargissement de la liste des personnes vulnérables pouvant bénéficier du chômage partiel a été publié ce mercredi au Journal officiel. Personnes BPCO, asthmatiques… et Covid-19 Jeudi 15 octobre, le Conseil d’Etat a suspendu le décret du 29 aout 2020 qui ne considérait plus les personnes insuffisantes respiratoires chroniques comme des personnes vulnérables, les privant ainsi des dispositifs dérogatoires d’absence mis en place dans le cadre de l’épidémie de Covid-19. Surtout, ce nouveau décret met fin au placement en activité partielle des personnes partageant le domicile d’une personne vulnérable. La nouvelle liste de personnes pouvant être considérées comme particulièrement vulnérables au Covid-19, publiée dans le décret du 29 août, est remise en question. Les personnes vulnérables sont susceptibles de développer une forme grave de Covid-19. Les diabétiques sortis du chômage partiel . C'est pourquoi des précautions supplémentaires sont prises pour ces personnes à risque. Ce décret restreignait l’éligibilité à ce dispositif de chômage partiel à quatre situations permettant aux personnes concernées d'"obtenir un arrêt de travail et être indemnisés". Avec l'extension de cette liste, le gouvernement autorise un plus grand nombre de personnes à pouvoir bénéficier du chômage partiel. L’article 1er du décret n°2020-1365 du 10/11/2020 fixe tout d’abord les conditions permettant aux « salariés vulnérables » de bénéficier d’un placement en activité partielle. Voici la liste. Les conditions actuelles du chômage partiel sont maintenues jusqu'à la fin du mois. CHOMAGE PARTIEL COVID. CHOMAGE PARTIEL COVID. Un nouveau décret, publié le 10 novembre 2020, fixe les critères pour qu’une personne à risque de forme grave de COVID-19 … Le décret ne comporte pas de date de fin. Chômage partiel : la liste des personnes vulnérables pouvant en bénéficier se réduit Les personnes vivant avec un quelqu’un considéré comme vulnérable … Le décret élargissant le nombre de personnes à risque face au Covid-19 et ouvrant le chômage partiel à ces "personnes les plus vulnérables face au risque de forme grave d'infection" est paru mercredi11 novembre au Journal officiel (JO) et entrera en vigueur jeudi 12 novembre 2020. Un décret paru au Journal Officiel du mercredi 11 novembre 2020 redéfinit la liste des personnes qui peuvent prétendre au chômage partiel en raison de vulnérabilité face au Covid-19.